L'illusion de la finance verte

21,00 € TTC

« Obligations vertes », « fonds responsables »... Une partie de la finance prétend favoriser la transition écologique et énergétique, voire sauver le monde. Mais cette finance verte peut-elle être autre chose qu’un mirage ?

Préface de Gaël Giraud
Acheter le livre sur Place des libraires
Acheter le livre sur Les libraires
Acheter le livre sur Lalibrairie.com

À l’image de ces entreprises qui se sont mises au « vert », au « durable » ou à l’« écoresponsable » de manière superficielle, ne fait-elle pas qu’exploiter un nouveau filon ? Une grande variété d’acteurs et d’observateurs ont l’intuition que le récit proposé par la finance verte ne colle pas à la réalité, mais le fonctionnement des marchés financiers est opaque et mal connu. 

Alain Grandjean et Julien Lefournier interrogent la promesse et les mécanismes de la finance verte en mettant en lumière l’impasse derrière les illusions. Les marchés financiers livrés à eux-mêmes ne peuvent pas nous sauver du désastre écologique. « Plus ça change, plus c’est la même chose », nous montrent finalement les auteurs en se situant délibérément à l’intérieur du paradigme financier. 

« Ce livre a vocation à devenir un phare dans le brouillard et la confusion constamment entretenus autour des marchés financiers et de l’écologie » (Gaël Giraud).

9782708253735
Nouveautés
166 cm * 218 cm
240 pages


« Il faut faire attention aux discours, personne ne connaît le futur 
»

Intervention de Julien Lefournier. À réécouter sur BFM Business, La librairie de l'éco - émission du 5 novembre 2021.

« Sur les marchés financiers, chacun est là pour gagner de l'argent et personne n'a l'intention de laisser filer ses profits, investissement vert ou pas. Afin de découvrir ce qu'il perçoit comme de la poudre aux yeux, M. Lefournier [...] a coécrit, avec l'économiste Alain Grandjean, un livre au titre sans ambiguïté. »
Éric Albert, Le mirage de la "finance verte" »Le Monde21 octobre 2021.

« La finance verte est (pour le moment) une arnaque »
Gérard Horny, Slate, 21 septembre 2021.

« Dans L'illusion de la finance verte qui vient de paraître aux Edition de l’Atelier, Alain Grandjean et Julien Lefournier n’y vont pas par quatre chemins : la "finance verte", c’est essentiellement "de la com", une "opération de propagande" ».

Dominique Berns, Le Soir, 21 septembre 2021.


« La finance peut-elle être verte ? 
»

À réécouter sur France Inter, Le débat de midi - émission du 15 juillet 2021.

« Une grande variété d'acteurs et d'observateurs ont l'intuition que le récit proposé par la finance verte ne colle pas à la réalité mais n'arrivent à voir exactement où le bât blesse. Alain Grandjean et Julien Lefournier le montrent : ce récit ne résiste pas à l'analyse.»

« 10 livres pour prendre de la hauteur cet été »Fondation Nicolas Hulot13 juillet 2021.

« L'économiste Alain Grandjean interroge la promesse et les mécanismes de la finance verte en mettant en lumière l'impasse derrière les illusions.»

« La finance verte, une impasse ? », à réécouter sur France Inter, La terre au carré - émission du 24 juin 2021.

« Ce livre [...] explique que les investissements vraiment verts qui amèneraient une réduction drastique des émissions de gaz à effet de serre ne peuvent pas correspondre aux critères de rentabilité du secteur financier. »

Anne-Catherine Husson-Traore, Novethic, 11 juin 2021.