Ce que la vie m'a appris

17,00 € TTC

Peu avant sa mort, dans une série d’entretiens inédits, Georges Séguy (1927–2016), figure majeure du syndicalisme français, se remémore sa traversée du XXe siècle.

Préface de Bernard Thibault
Acheter le livre sur Place des libraires
Acheter le livre sur Les Libraires
Également disponible en version numérique

En juin 2000, dans une série d'entretiens filmés, Georges Séguy, avec une singulière liberté de ton, se remémore sa traversée du XXe siècle. Figure majeure du syndicalisme français, décédé en août 2016, il a dirigé la Confédération générale du travail (CGT) de 1967 à 1982. Georges Séguy a vécu, comme homme et comme militant, les remous, les tempêtes mais aussi les espoirs de son temps. Résistant, il est déporté à Mauthausen alors qu'il n'a que seize ans.

Cheminot à Toulouse, il s'engage dans le syndicalisme, exerce à vingt ans des premières responsabilités puis devient, au fil du temps, une figure de proue du syndicalisme français, accédant en 1967 à la fonction de secrétaire général de la CGT. Il prend une part active aux événements de Mai 68 et affronte les mutations économiques et sociales des années 1970. Mais par-delà le militant, que sait-on aujourd'hui de l'homme ? Comment a-t-il vécu les principales étapes de son parcours ? Quel regard rétrospectif a-t-il porté sur ses rencontres, ses prises de responsabilité, ses victoires et ses échecs ? Ce livre est la retranscription de ces entretiens.

Un document inédit qui conserve les "blancs", et dans lequel on perçoit toute la malice de Georges Séguy, son sens de la formule, ses rires... Un témoignage rare d'une vie d'engagement.

Georges Séguy
9782708245419
Histoire
15 cm * 21 cm
208 pages
21-09-2017