En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté

6,00 € TTC

Le « pognon de dingue » mis dans les minimas sociaux, le travail que l’on trouve dès que l’on « traverse la rue », les « centaines de milliers d’offres d’emploi vacantes »… L’actualité montre que les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté sont toujours aussi répandues à tous les niveaux de la société.

À l’heure où le contrôle des chômeurs se renforce et où l’on veut imposer du bénévolat forcé aux allocataires du RSA, les personnes en précarité sont encore trop souvent convoquées au tribunal de l’opinion publique : « On peut gagner plus en alternant chômage et travail qu’en travaillant à plein-temps », « Il y a des chômeurs qui ne cherchent pas de travail », « On doit avant tout sa réussite à soi-même ».

Ce livre défait la chape de plomb du fatalisme en répondant point par point à plus de 130 préjugés sur la pauvreté. Il montre que l’action pour la transition écologique et l’éradication de la misère sont un même combat.

Fort de ses 80 000 exemplaires diffusés lors des trois premières éditions, ce livre entièrement remis à jour démontre, chiffres, documents offciels et travaux de chercheurs à l’appui, que la stigmatisation des pauvres repose non sur des faits, mais sur des discours qui masquent les véritables causes de la misère. Enrichi de questions inédites, cet antidote à la mise à l’écart des pauvres propose des idées neuves pour construire une société reposant sur l’égale dignité de chacun.

ATD Quart Monde
9782708246270
Actualité et société
12 cm * 18 cm
240 pages
16-01-2020