Au mépris du corps des femmes. Le scandale des implants Essure

17,00 € TTC

Au mépris du corps des femmes

En librairie le 13 octobre 2022

Scandale sanitaire passé quasiment inaperçu, les implants Essure, commercialisés par Bayer, ont été proposés à partir de 2002 aux femmes qui souhaitaient s’orienter vers une contraception définitive. Alternative à la ligature des trompes, ce sont de simples ressorts dont la pose s’effectue en quelques minutes, sans anesthésie. Tellement facile… Et pourtant ces petits morceaux de métal ont bouleversé la vie de dizaines de milliers de femmes, en France et dans le monde. Fatigues intenses, douleurs chroniques, hémorragies, troubles musculosquelettiques, ou du système nerveux… Leur quotidien est devenu un enfer. En France, sur près de 200 000 femmes implantées, 30 000 se sont fait retirer ces implants au prix de mutilations violentes. Et, souvent, sans que leur santé ne s’améliore vraiment.

Autorisé en Europe grâce à une procédure manquant de fiabilité, l’implant Essure est retiré de la vente en 2017. Tandis que Bayer a indemnisé « à l’amiable » 39 000 patientes américaines pour un montant de 1,6 milliard de dollars, en France, le volet judiciaire s’ouvre difficilement avec des plaintes devant différents tribunaux.

Scandée par le témoignage d’Anne-Cécile Groléas, qui offre une voix à la souffrance de toutes ces victimes, cette enquête implacable révèle les défaillances, l’incurie et les dénis corporatistes en cause dans cette affaire. Et met en lumière les raisons pour lesquelles, bien trop souvent, les principales victimes des maltraitances et scandales sanitaires sont les femmes.

9782708253742
Accueil
135 cm * 200 cm
160 pages
13-10-2022