Un port d'attaches pour chacun de nous

Envoyer Imprimer PDF

« Ces photos sont des lucioles fragiles, des moments d’émotion,

de tendres signaux que nous envoient les générations précédentes. »

Robert Guédiguian

C’est un livre qui se feuillette comme on tournerait les pages d’un album de famille. Un album de photos où le noir et blanc redonne des couleurs à la mémoire. Où sommes-nous ? Qui sont ces enfants aux regards rieurs, ces femmes et ces hommes qui posent fièrement et dont l’expression nous est si familière ?

Aux détours des pages : la mer, la campagne, le port, le bistrot, le vélo, les parties de boules… Nous sommes à Marseille au XXe siècle, dans des quartiers populaires où la vie est rythmée par des moments de joies.

Des Marseillais ont confié leurs souvenirs et leurs photos personnelles, trésors précieux conservés au fond de leurs tiroirs et de leur mémoire, à l’historien Gérard Leidet, président de l’association Promémo*, et au regard aiguisé du cinéaste marseillais Robert Guédiguian. Le résultat est dans un livre Marseille, port d’attaches qui ressuscite la mémoire populaire d’une époque où « la fraternité nous donnait une forme de joie de vivre, de solidarité ».

Dix ans après Douce banlieue de Gérard Mordillat et Frédérique Jacquet, qui racontait à travers les témoignages et photos de ses habitants l’histoire de la banlieue nord parisienne, les Éditions de l’Atelier poursuivent cette ambition chère de mettre en avant « la foule des figurants, ceux qui sont toujours au second plan, mais qui font l’histoire, sans apparaître dans les livres d’histoire », selon l’expression de Robert Guédiguian.

Robert Guédiguian, né à Marseille, est réalisateur et producteur. Il a réalisé une vingtaine de films dont la plupart ont pour décor sa ville natale et notamment L’Estaque, le quartier populaire où il a grandi. En 1997, il s’est fait connaître du grand public avec son film Marius et Jeannette, sélectionné au festival de Cannes dans la section « Un certain regard ». Il démarrera cet automne 2016, le tournage de son 20e film : La villa, tourné intégralement dans une petite calanque préservée de Marseille.

Le livre a été dirigé par Gérard Leidet, président de l’association Promemo : Provence, mémoire et monde ouvrier. Ont également contribué au livre : Raymond Bizot, Françoise Fontanelli-Morel, Marie-Noëlle Hôpital et Bernard Regaudiat.


 

A propos

Les Editions de l’Atelier s’attachent à mettre en valeur les expériences humaines afin d’analyser les grandes questions de société, décrypter le passé, inventer le présent. Les ouvrages visent à accroître la capacité de chacun à être acteur et à favoriser la transformation du monde vers plus de démocratie, de justice, de fraternité.

En savoir plus

 

Suivez-nous


Rechercher

newsletter

Amis des Editions de l’Atelier